Cinq chiffres étonnants sur l’ascenseur

Cinq chiffres étonnants sur l’ascenseur

Il fait partie des mœurs, des habitudes de transport vertical sur de courtes distances. L’ascenseur fait partie du quotidien de beaucoup.

Si vous pensiez tout connaître de cet appareil d’élévation, nous avons des chiffres qui vont vous étonner.

100 millions

Vous pensiez que le premier moyen de transport en France était la voiture, le train ou bien l’avion ? Pas du tout. C’est bel et bien l’ascenseur ! Selon une estimation de la Fédération Française de l’Ascenseur, 100 millions de trajets par jour sont effectués par ces élévateurs, pour une distance effectuée représentant environ 25 fois le diamètre de notre Terre.

30%

 C’est le nombre d’élévateurs qui ne sont plus aux normes en France. Pour la plupart, ils ont été installés il y a plus de 20 ans. Ils fonctionnent toujours, mais non sans risque. Systèmes de communication vers l’extérieur défaillants, mauvais nivellement de la cabine, surconsommation énergétique… Des problèmes qui peuvent mettre à mal l’expérience d’utilisation d’un tel appareil.

Par chance, la Directive Machine 2006/42/CE à laquelle se conforment nos ascenseurs privatifs est là pour éviter ce genre de problèmes, sous réserve d’une bonne utilisation de l’élévateur. Pour les EPMR, une norme EN81-41 vient s’ajouter à cette Directive Machine. Elle implique principalement une taille de cabine permettant un accès à tous, même (et surtout) aux personnes à fauteuil roulant.

Moins de 1 sur 100

Avec ses 600 000 ascenseurs, publics comme privatifs, pour 65 millions d’habitants, la proportion d’élévateurs en France représente bel et bien moins de… 1 pour 100 habitants.

Pour comparaison, l’Italie en a 1,57, et l’Espagne 2,15, toujours pour 100 habitants. Du chemin reste encore à être parcouru !

1 sur 3

C’est la proportion d’immeubles neufs qui sont équipés d’un élévateur. En France, la mise en place de moyen d’élévation dans un immeuble n’est obligatoire qu’à partir de 4 étages. Mais la tendance évolue : certaines personnes militent pour que cette règle soit abaissée à 3 voire 2 étages, pour favoriser la réconciliation entre personnes à mobilité réduite et habitation en étage.

6%

C’est la revalorisation moyenne d’un logement en copropriété équipé d’un ascenseur privatif. On pense souvent à l’aspect confort et accessibilité lié à ces équipements. On en oublie bien souvent l’avantage financier que cela peut engendrer !

Et vous ? Avez-vous d’autres chiffres qui auraient pu nous échapper ? Nous sommes à votre disposition pour en discuter, et également pour construire à vos côtés votre projet d’élévateur. Contactez-nous !

Besoin d'un renseignement ?